Saint Etienne : 04 77 41 30 17
Monistrol : 04 71 75 02 75

Vérandas Jean Blanc Facebook
>> Toujours à vos côtés, nous restons à votre écoute pendant le confinement >> les visites et devis à domicile continuent dans le respect des règles sanitaires.

Comment bien isoler une véranda ?

9 Mar 2018

bien isoler sa veranda

Formidable extension de maison chaleureuse permettant de profiter pleinement de la lumière extérieure, la véranda peut également rapidement poser des problèmes de confort thermique si son isolation, tant contre le froid que contre la chaleur, n’est pas optimale. En effet, composée entre 60% et 90% de parois vitrées, une véranda peut produire un effet de serre en été et générer d’importantes déperditions de chaleur en hiver. Choix de la structure, isolation de la toiture de véranda, choix du vitrage : découvrez nos conseils pour bien isoler une véranda.

Une structure isolante

Le premier point de l’isolation d’une véranda est la structure. Si le bois offre sur ce point des performances thermiques optimales, il faut savoir que l’aluminium, sous certaines conditions, peut également présenter une excellente isolation. Par exemple, chez Vérandas Jean Blanc, nous utilisons des profilés aluminium à ruptures de ponts thermiques qui permettent de construire des vérandas respectant les normes de la RT 2012.

Des vitrages performants

Dans la mesure où une véranda est composée entre 60% et 90% de parois vitrées, le type de vitrage choisi est évidemment primordial pour l’isolation. Pour répondre à cette problématique, plusieurs options sont possibles.

Double vitrage à isolation renforcée

Il faut donc a minima opter pour un double vitrage à isolation renforcée et gaz argon, selon les critères de la RT 2012. Un tel type de vitrage limite les déperditions de chaleur en hiver tout en maximisant l’apport solaire.

Contrôle solaire

Pour les vérandas exposées au sud et/ou à l’ouest, nous conseillons d’opter pour un  double vitrage à isolation renforcée et contrôle solaire. En plus des bénéfices évoqués ci-dessus (limitation des déperditions de chaleur et maximisation de l’apport solaire en hiver), le contrôle solaire permet de réduire considérablement l’effet de serre en été et adoucit la lumière du soleil, pour créer une atmosphère chaleureuse et agréable.

A retenir : En fonction de l’orientation de la véranda, l’isolation doit aussi protéger du soleil, pas seulement du froid !

Isolation de la toiture véranda

L’isolation thermique de la véranda passe également par l’isolation de la toiture, à la fois pour réduire les déperditions de chaleur en hiver mais aussi pour réduire l’effet de serre en été.

D’une manière générale, il est préconisé d’opter pour une toiture de véranda composée de panneaux isolants, quitte à y intégrer un puits de lumière. Intégrant une mousse isolante, ces panneaux répondent directement à la problématique de l’isolation thermique de la véranda.

Enfin, des stores peuvent être envisagés, aussi bien pour le toit de la véranda que pour les parois verticales. Partiellement isolants, ces stores peuvent créer un écran pour conserver la chaleur ou pour bloquer les rayons du soleil.

Vous le voyez, l’isolation de la véranda dépend de nombreux critères (dont l’orientation et la région d’implantation). L’idéal est donc de faire le point avec un professionnel pour concevoir la meilleure solution. Si vous avez un projet de construction de véranda dans la Loire, la Haute-Loire, le Puy de Dôme, le Rhône ou l’Ardèche, contactez-nous pour discuter de votre projet !