Saint Etienne : 04 77 41 30 17
Monistrol : 04 71 75 02 75

Vérandas Jean Blanc Facebook
>> Toujours à vos côtés, nous restons à votre écoute pendant le confinement >> les visites et devis à domicile continuent dans le respect des règles sanitaires.

Quel chauffage installer dans une véranda ?

9 Mar 2018

Comment chauffer sa véranda ?

Si la véranda permet indéniablement de bénéficier d’un apport solaire potentiellement important, selon son orientation, il peut être intéressant de la chauffer, pour pouvoir en profiter pleinement tout au long de l’année. En effet, constituée majoritairement de parties vitrées, la véranda peut également être, la nuit ou en cas de temps couvert, une source de déperditions d’énergie. Heureusement, il existe une grande variété de solutions permettant de chauffer sa véranda à moindre coût. Tour d’horizon des chauffages de véranda.

Préambule : l’impact d’une véranda sur la facture énergétique

Une étude réalisée par le Bureau d’Etudes thermiques Cardonnel Ingénierie pour le Syndicat National de la construction des fenêtres, façades et activités associées (SNFA) a démontré qu’une véranda non chauffée pouvait générer jusqu’à 18,4% d’économies d’énergie, selon la région d’implantation. Dans tous les cas, une véranda apporte donc un bénéfice non négligeable !

L’extension du chauffage central

L’une des solutions les plus simples pour chauffer une véranda est de procéder à l’extension du chauffage central, si le système de chauffage central le permet (chaudière suffisamment dimensionnée). Dans ce cas, on privilégiera alors en général un chauffage au sol qui présente l’avantage d’offrir une chaleur uniforme, douce et équilibrée. Toutefois, il est également possible d’installer des radiateurs, si la disposition de la véranda le permet.

Les poêles à bois ou à granulés

La dernière tendance pour chauffer sa véranda est d’y installer un poêle à bois ou à granulés. Chaleureux, esthétiques, écologiques et très performants, ces systèmes de chauffage nécessitent néanmoins de prévoir des évacuations pour les conduits de fumée. Ils apportent une valeur ajoutée indéniable à une véranda.

Les pompes à chaleur

Particulièrement intéressantes dans les régions aux hivers doux (jamais moins de 8°C), les pompes à chaleur aérothermiques offrent l’avantage, en général, de servir de chauffage en hiver et de climatisation en été. En revanche, leur consommation électrique peut devenir pénalisante pour la facture énergétique. Elles sont fortement déconseillées dans les régions aux hivers froids (puisque, quand la température extérieure est inférieure à 8°C en moyenne, elles fonctionnent exclusivement grâce à l’électricité).

Le chauffage infrarouge

Il existe enfin une dernière solution de chauffage, atypique et moderne : les chauffages à infrarouge. Le principe : il s’agit de sortes de lampes qui émettent des rayons infrarouges. Ces rayons réchauffent ainsi le corps, sans chauffer l’air extérieur. Relativement chers à l’achat, ces types de chauffage peuvent également induire une surconsommation d’électricité, selon la configuration de la véranda.

En définitive, il apparaît que l’extension de chauffage central et les poêles à bois ou à granulés constituent les modes de chauffage de vérandas à privilégier pour obtenir un bon équilibre coût de fonctionnement/confort thermique.

Dans tous les cas, il est primordial d’échanger au préalable avec l’entreprise chargée de la construction de votre véranda afin qu’elle anticipe le système de chauffage dans la conception de votre extension de maison.

Constructeurs et installateurs de vérandas depuis plus de 35 ans, nous avons déjà installé plus de 6 000 vérandas en région Auvergne-Rhône-Alpes. Contactez-nous pour discuter de votre projet !