Saint Etienne : 04 77 41 30 17
Monistrol : 04 71 75 02 75

Vérandas Jean Blanc Facebook
>> Toujours à vos côtés, nous restons à votre écoute pendant le confinement >> les visites et devis à domicile continuent dans le respect des règles sanitaires.

Quels travaux de maçonnerie prévoir avant la pose de la véranda ?

22 Mar 2021

Par ses larges ouvertures sur l’extérieur, la véranda permet de communier avec la nature environnante tout en proposant une pièce supplémentaire où il fait bon vivre et recevoir ses proches été comme hiver. Véritable extension de la maison, la véranda, qu’elle soit en aluminium ou en bois/alu, s’adapte aux goûts et aux envies de chacun. Pour autant, pour que la véranda soit confortable au fil des saisons et installée sur des bases stables, des travaux de maçonnerie préparatoires sont nécessaires.
Vérandas Jean Blanc, spécialiste de la pose de véranda dans la région stéphanoise, la plaine du Forez, les Monts du Lyonnais et la Haute-Loire vous explique en quoi consistent ces travaux incontournables avant de construire une véranda. Travaux dont nous pouvons assurer la gestion globale pour vous éviter des tracas.

 

Les travaux de gros œuvre, indispensables pour l’isolation de la véranda

Une fois votre permis de construire ou déclaration de travaux déposée en mairie, les travaux préparatoires à la construction de votre véranda peuvent commencer. Ils sont destinés à assurer la stabilité et à augmenter la résistance thermique de la structure vitrée.

Les fondations pour une bonne assise de la véranda

Les fondations sont indispensables pour assurer une parfaite stabilité de la véranda. Suivant la nature du sol et le poids de la véranda, différentes selon le matériau choisi et la superficie, elles sont plus ou moins profondes, de 40 cm à un mètre. L’objectif étant d’atteindre le niveau hors gel du sol et la partie « solide » du terrain.
Ces fondations sont également importantes pour assurer le bon écoulement des eaux pluviales. De même, elles participent déjà à la bonne isolation de la structure vitrée.

La dalle et la chape pour une parfaite isolation de la structure

Une fois que les fondations sont faites, le maçon se charge de couler la dalle. Indispensable, cette dalle empêche les remontées d’humidité, permet d’isoler le sol de la véranda du froid et évite les déperditions de chaleur. Cette dalle isolée vous assure donc un confort optimal dans votre véranda quelles que soient les conditions climatiques à l’extérieur.
Coulée dès la construction de votre véranda, cette dalle de béton est complétée par des panneaux isolants, souvent en polystyrène, et d’un film étanche qui forment une couche isolante, garante de bien-être. Cette isolation thermique est d’autant plus primordiale si vous souhaitez installer un chauffage au sol dans votre véranda. Elle l’est aussi si votre véranda est installée sur un vide sanitaire qu’il est obligatoire d’isoler.
Une fois sèche, la dalle isolée peut être complétée d’une chape liquide de finition qui aura double fonction : créer une couche de masse au-dessus de l’isolant thermique et rattraper un niveau moyen de la dalle.

Les murs de soutènement comme supports muraux

Si votre véranda est entièrement vitrée, ce mur de clôture n’est pas indispensable. En revanche, ce mur de soutènement, mis en œuvre en béton cellulaire ou en parpaings isolés, a pour avantage d’éviter les quelques ponts thermiques entre les vitres et la dalle. De même, si vous voulez faire de votre véranda une vraie pièce de vie, ces murets deviennent des supports pour installer des radiateurs ou positionner vos meubles. Ils peuvent être également utilisés pour masquer les gaines ou tuyauteries.

 

Les travaux de second œuvre de votre véranda

Ces travaux de finition concernent essentiellement le sol, la ventilation, le raccordement à l’électricité et éventuellement à l’eau ainsi que l’installation d’un système de chauffage. En matière de sol, tout est permis mais le carrelage et le parquet sont les plus adaptés. Ensuite, vous pouvez installer un système de ventilation tel qu’une VMC qui assurera une circulation de l’air et un moyen de chauffage comme un radiateur. Quant à l’électricité, c’est indispensable.

Lorsque vous budgétisez votre projet de véranda, n’oubliez donc pas de prendre en compte les travaux de maçonnerie préparatoires, le prix de l’isolation et les travaux d’aménagement. Vérandas Jean-Blanc, acteur reconnu de la véranda sur la Loire (04 77 41 30 17) et la Haute-Loire (04 71 75 02 75), peut vous accompagner dans la globalité de votre projet en assurant la gestion des différents corps de métiers en amont de la pose de votre véranda.